Il pleut, il pleut pas...

Fabrication de méduse à La Méduse de Havre-aux-Maisons
On se réveille tôt, mais faut tout de même préciser qu'on a presque fait le tour du cadran.

Il fait gris, il pleut, on prend notre temps, on est en vacances après tout. Il arrête de pleuvoir, on décide d'aller faire voler nos cerf-volant de traction. Le temps de nous préparer et de pacter la voiture, il se remet à pleuvoir. On décide donc d'aller à La Méduse. On y voit le fondateur faire des méduses. On peut voir tout le processus et en 20 minutes une méduse est née. Vraiment impressionnant de voir du verre sous forme liquide et qui au contact de l'air et de l'eau se durcit tout simplement.

Ma méduse
Pour dîner, nous essayons un resto qu'on avait pas testé l'an dernier, on s'arrête à La Maisonnée Des Îles à Havre-Aux-Maisons. Nous ne sommes pas déçus de nos plats, une guédille aux homards et une chaudrée aux fruits de mer.

Il se remet à pleuvoir encore une fois, on décide d'aller faire la visite du Fumoir d'Antan. C'est intéressant de connaître l'histoire des fumoirs de harang. Nous avons pu voir du harang suspendu dans le fumoir. Probablement que nous sentons un peu la boucane, car ils ont dû allumer des feux dans le fumoir parce que c'est trop humide à cause de la pluie des derniers jours.

Fumoir d'Antan
Comme il pleut toujours, on rentre tranquillement à la maison. Petit dégagement sur l'heure du souper et comme ce dégagement tente de rester, on prenons la chance d'aller au platier de Fatima. Il a beaucoup d'eau sur cette route de sable, la route se fait lentement avec Blueberry (surnom de ma Nissan Sentra de couleur bleue). Une fois arrivée, on déroule, on fait voler, on reroule et on revient. La nuit est tombée très vite. Ce n'est que partie remise...




Commentaires