Du vent et des rafales...


Il annonce des vents de 25-30 km/h donc on décide d'aller sur la Dune du Nord. En chemin, nous allons nous chercher un café au Moussonneur. Une fois à la dune, je sors Pantone 369, je l'agrippe à mon harnais. Je pratique ma fenêtre de vol, mais après un certain temps, je ne contrôle plus rien. Le kite me tire à droite, à gauche, en avant. Je le lâche pour qu'il se pose au sol et il me tire tout de même. Morale de l'histoire, oui il faut regarder la force des vents mais aussi la force des rafales de vents, qui étaient aux alentours de 35-40 km/h. Je dois arrêter le tout avant de me faire trop mal. Je suis un peu découragée car demain nous avons une réservation pour une activité justement parce qu'il annonçait pas de vent, mais Dame Nature a pas pris ses Prozac donc les prévisions ont changé. Mercredi, les vents semblent trop faibles. Jeudi on oublie, les vents seront de 40 à 60 donc rafales de 50 à 76 et vendredi assez similaire. Donc on verra en temps et lieu car la météo change très rapidement ici.

Pour dîner, on essaie le resto Les Pas Perdus. Je me laisse tenter par la poutine Pied-de-vent. Un vrai délice, de bonnes frites maison, une sauce brune aux oignons, des crottes de fromage et le fameux Pied-de-vent. Elle vaut vraiment le détour et le hamburger au bœuf aussi, champignons, oignons, fromage, pain kaiser.

Question de digérer le tout, une petite balade s'impose. Nous allons donc nous promener au parc des Buck. Quelques petits sentiers pour un total de 5-6 km. Les sentiers sont étroits, comme c'est presque la fin de l'été les fleurs de font rares, le paysage n'est pas extra sauf pour le sentier Marécage, beaucoup de hautes fleurs et quenouilles. Le sentier Lac nous amène à un mini Lac, on pourrait même dire un étang. Une chose que je devais avoir oublié, les deux autres fois que je suis venue aux îles, se sont les maringouins! Ils sont voraces!!! J'ai grandi dans Lanaudière et ils sont pas aussi voraces que ça, du moins avec moi!

Plus la soirée avance et plus on dirait que le chalet va s'envoler. Les rafales sont rendus à près de 45 km/h, c'est le temps parfait pour une balade, les maringouins sont absents mais je risquerais de m'envoler trop facilement!






Commentaires