Petite balade du dimanche

© Veronique Savoie
Notre nuit de sommeil a été coupé par de la musique vers 5h du matin. Cela a duré près de 10-15 minutes. La musique venait de l'extérieur comme si quelqu'un avait un trip dans son char en attendant quelqu'un. Son trip lui a repris vers 7h mais il semble que je dormais bien dur. On a jamais su ce que c'était vraiment, on verra dimanche prochain si cela se reproduit. Sinon vers 10-11h, on aurait dit une fanfare sur la rue du coin. C'était une marche, elles avaient toutes des chandails roses, certaines des cheveux roses et même les chiens avaient des chandails roses. Quel événement? On saura en regardant nos photos à notre retour, rien compris de l'espagnol inscrit sur leurs chandails.

Nous décidons de se promener sans savoir l'où cela va nous mener. On se promène dans les petites rues, sans rien chercher, on regarde, on admire l'architecture, on profite de cette belle journée. La propreté des lieux, c'est discutable. Tout est plus propre qu'à Montréal, cependant il y a de la crotte de chien partout comme à Paris, donc il faut regarder l'où l'on pose les pieds.

Sans nous y attendre, on se retrouve sur les Ramblas. Plein de kossins à vendre, le paradis du gugusses qui prend la poussière. On descend jusqu'au bord de la mer. Le ciel se dégage, il fait plus chaud, on enlève une épaisseur, on met de la crème solaire sur ma petite peau blanche. On marche dans le port, il y a des voiliers partout. On continue notre balade sur le bord de la mer. Pour dîner, on regarde sur GoogleMaps pour voir ce qu'il y a dans les alentours. Il y a un Resto à 2 coins de rue. On s'y installe et voilà mon homme très content! On est dans un Resto sportif et on peut regarder le Grand prix de Valence. Hier il était tellement déçu de ne pas pouvoir acheter de billet car ils étaient soldout. Encore une fois, nous sommes confrontés à la barrière de la langue, on se rends compte que c'est pas si simple. Mais vive Google Translate!

Notre balade fut d'environ 12 km, mes pieds sont en compotes. Les Ramblas, le bord de la mer, les vendeux de kossins, le zoo (qu'on a pas visité), les tramways, l'arc de Triomphe, les petites rues qui ressemblent un peu au Petit Champlain, on peut dire que nos "Kodak" se font fait allés.

Commentaires