Petite balade... Lundi 10 octobre

Par ce temps gris, plutôt incertain et très venteux (rafales de 45 km/h), nous décidons de continuer notre RoadTrip vers l'ouest de l'île. A peine sortis de Relva, nous voyons un bel endroit pour admirer l'océan et remarquons par la même occasion qu'il s'agit du sentier Rocha de Relva qui commence ici, un petit 4.5 km. On part avec nos caméras et notre coupe-vent. On rencontre de belles vaches avec des puces GPS, on s'imagine que ça doit plus facile de les retrouver dans les nombreux champs. La route descend de plus en plus, on croise beaucoup de caca de chevaux et c'est lorsqu'on voit des maisons, que l'on comprend pourquoi il y a des chevaux qui passent par ici et pourquoi il y avait des chevaux à l'écurie! Il y a des gens qui habitent sur ce sentier. On croyait se promener sur un petit sentier le long de l'océan, mais en fait ce n'est pas juste ça, il y a vraiment beaucoup de maisons. Nous avons parfois la sensation de passer sur leur terrain mais on ne croise que des touristes. La vue est magnifique, le bruit des vagues, le soleil qui nous réchauffe de plus en plus. En descendant on se rends compte qu'on a pas apporté d'eau ni de collation. Oups!! La remontée va être pénible surtout quand tu réalises que tu viens de descendre pendant presque 2 kilomètres avec un dénivelé d'environ 150 mètres. C'est là qu'on se rend compte qu'on n'est vraiment pas en forme! La patate se fait aller, et elle nous rappelle qu'on n'est plus des jeunesses, on a soif, mon estomac crie famine. À notre arrivée, il fait froid avec ces rafales de 45 km/h, on relaxe le temps de manger les noix qu'on avait oubliées et on boit la totalité de notre seule et unique bouteille d'eau.


Après ce bref instant de relaxation, nous continuons notre route vers la plage de sable noir de Mosterios. Nous ne sommes pas de grand fan de plage mais de voir une plage noire est tout de même assez étrange et fascinant. Les vagues sont immenses, les vents sont toujours aussi agités.


Dans la soirée, on décide d'aller souper dans un Resto qui nous a été recommandé à Ponta Delgada. Mais comme nous sommes des touristes, nous n'avons pas pris la peine de réserver. Ce qui devait arriver, arriva! C'est complet jusqu'à 22h. On décide donc de se fier à TripAdvisor pour trouver un autre restaurant. Plein, pas de place sans réservation. On continue notre balade et trouvons un resto (Restaurante Nacional) encore ouvert et encore de la place! WOW! Menu en 5 langues y compris le français. Même notre serveur parle français, en fait il en parle 5! Il est vraiment sympathique. La bouffe est plutôt très bien pour un resto de style taverne et note à moi-même: "Regarder le nombre de millilitres sur la carte des vins!" Ce n'est pas parce qu'il y a 2 prix, qu'un est au verre et l'autre à la bouteille! Non non!!! Une demi-bouteille pour moi toute seule! Une chance qu'il était très bon, j'espère que j'ai pas trop dit de niaiseries mon amour?



Commentaires