Direction Furnas...

Par cette belle journée ensoleillée nous décidons d'aller faire une randonnée à Furnas. Le sentier PRC6SMI - Furnas est plutôt plat et on croise le sentier PRC22SMI - Grená - Pico do Ferro, on décide donc de s'aventurer. La montée est longue et exigeante. On monte, on monte, enlève une couche de vêtements, monte encore, j'ai faim, mange une banane, j'ai toujours faim, et je me dis: "Pourquoi on dine jamais depuis qu'on est en vacances?" Arrivés au haut de la montagne, la vue est magnifique, WOW et re-WOW! Nous avons une vue sur le lac et la vallée de Furnas. Je mange des noix, ça va nous soutenir le temps de la descente. Mon estomac va mieux mais pas mes cuisses. Quand tu montes pendant presque 2 heures, tu dois redescendre presque aussi longtemps, mes cuisses se mettent à trembler (J'ai déjà pas hâte à demain.) mais je suis bien contente de mes nouvelles bottes et bâtons de marche. Mes bottes sont très confortables, mais après 4-5 heures j'ai bien hâte de remettre mes souliers. Pour les bâtons, c'était ma première expérience en été (L'hiver en raquettes, je les ai toujours), je dois avouer que je les ai bien aimé lors de la descente.

Après notre descente on aperçoit de la fumée à notre droite, on décide d'aller voir. La fumée provient de la terre. L'eau qui sort de la terre est bouillante. Certains restaurants de Furnas y font cuir leur traditionnel pot-au-feu. Le chaudron est enfoui sous la terre, et la nourriture est cuite par la chaleur interne du volcan de Furnas. Devinez ce qu'on a mangé pour souper? Un Cozido das Furnas (différents types de viandes et de légumes) et une autre spécialité fèves blanches et porc dans une assiette de terre cuite. Et désolé de vous décevoir, on a pas pris la peine de regarder la carte des desserts. La bouffe était très bonne mais il manque de sauce, en fait il n'y avait aucun liquide. Les viandes étaient très tendres et les légumes aussi. À recommander! Sur ce, je vous laisse, mon estomac m'appelle encore!




Commentaires