Pompéi


Mon iPhone me réveille, enfin me réveille-t-il vraiment? Je crois que je n’ai pas dormi de la nuit. Est-ce parce que j’ai fait le tour de l’horloge hier? Que je n’ai pas assez dépensé d’énergie sauf pour monter les escaliers? Mon double espresso qui fait encore effet ou tout simplement parce que je suis nerveuse pour ma première excursion, Pompéi et le Mont Vésuve. Je vais opter pour toutes ses réponses! 😂

Le lever du soleil est magnifique, Naples est un peu sous la brume. Plus le soleil se lève plus la brume se disperse. Ce qui laisse envisager une belle journée sans nuage.

Je me rends au point de rencontre pour mon excursion, et surprise, ou plutôt déception. Le Mont Vésuve est annulé à cause de la pluie des derniers jours. Le bus ne peut monter sur le volcan. Ma double excursion est réduite à une seule excursion: Pompéi. Je suis triste, j’aurai vraiment aimé y aller mais bon je reviendrai! 😬 On dirait que depuis mon voyage en Auvergne il y a 10 ans je suis fascinée par les volcans. Même aux Acores (Il y a deux ans) j’étais allée visiter le musée sur les volcans. Pourquoi cette fascination? Parce que ce sont des montagnes vivantes ou mortes. Que ce sont des montagnes qui ont poussées à cause de leurs nombreuses éruptions de laves. Pas pour rien que j’ai des boucles d’oreilles avec des pierres de laves volcaniques et maintenant un collier.

Quoi dire de Pompéi? À part Pink Floyd Live in Pompéi en 1972? Qu’il a été ensevelie sous la cendre et pierre ponce après l’éruption du volcan que je devais aller, le Mont Vésuve en 70 avant le petit Jesus. Que maintenant, ce ne sont que des ruines, petites rues, petites maisons si on laisse aller son imagination. Je reste sur ma faim car c’est déjà le retour. J’aurais aimé me promener plus que 2 heures, prendre le temps de photographier tout ce que je vois. Sûrement un endroit que je pourrais revenir.

À mon retour au bateau, il me reste du temps. Je décide donc d’aller me promener dans le port et dans les rues sur le bord de la mer. L’architecture me fait rêver, j’étais sûrement une architecte dans une ancienne vie. Les rues étroites, les grosses fenêtres, les statues sur les façades, les écriteaux. Je me balade et je me sens légère comme si j’étais chez moi. Le soleil est bon, l’air est bon, quoi demander de plus? Manger une pizza. Je zieute le menu et la pizza tomate, ail, origan et basilic me fait de l’œil. Une bonne pizza pâte mince avec grosse croûte gonflée le tout cuite dans un four à bois. Il y a un peu de cendre sur la croûte, ça lui donne un bon petit goût. Et avoir su avant, la pizzeria du film: Eat, Pray, Love avec Julia Roberts était pas si loin. Une autre place à revenir.

Je sens que cette croisière va me titiller toute la semaine. Tu débarques du bateau moins de 10 heures à tous les ports. Tu as pas le temps de t’imprégner comme j’ai pu le faire à Barcelone il y a déjà 3 ans. Deux semaines dans la ville de Barcelone, j’ai pu découvrir plus que les attractions de touristes. C’est sûr que tu fais ces attractions mais tu fais plus. Tu achètes ton jambon dans une boucherie où la dame ne parle que l’espagnol. Tu manges dans un pub avec un menu qu’en espagnole et tu écoutes un match de foot.

Que faire après souper? Un spectacle. Ce n’est pas les choix qui manquent mais Go pour « Priscilla Queen of the desert ». Oui oui, c’est comme chez Mado mais en 100 fois mieux. Si vous cherchez Pierre Brassard, il fait maintenant des shows de Drag Queen sur le Norwegian Epic. Je doute que c’était lui mais ça doit être son sosie. 😂

Et on fait quoi avant d’aller au lit? On profite de la soirée chaude sur les ponts au grand vent à prendre des photos de l’île toute illuminée qui se trouve près de Naples.

Buona notte Napoli, a presto, lo spero.

Commentaires